Concours d’innovation :
Défi multi-énergies, multi-échelles

 

 

Le contexte 

Avec l’arrivée d’installations de production décentralisée, de nouveaux acteurs technologiques (stockage, consomm’acteurs, véhicules électriques, réseaux de distribution actifs) ou institu­tionnels (métropoles, territoires), et la volonté de développer une approche multi-énergies (interactions entre les réseaux d’électri­cité, de gaz et de chaleur), le développement et l’exploitation des systèmes énergétiques pourraient emprunter différentes voies durant les décennies à venir. Les évolutions relatives à l’interaction entre les différents réseaux constituent un élément majeur qui structura les transformations à venir. Ce sujet des interactions entre les différents réseaux est très vaste.

Des réseaux multi-énergies intégrant des solutions renouvelables sont en cours de déploiement. Ces réseaux doivent répondre aux besoins en chaleur, froid et électricité de nouveaux bâtiments ainsi qu’à un besoin de développement des filières d’énergies renouvelables et décarbonées avec les technologies associées.

Ces réseaux incluent différentes technologies parmi les suivantes :

  • Des panneaux photovoltaïques
  • Des systèmes de récupération de la chaleur d’installations industrielles
  • Des dispositifs de stockage de l’énergie
  • Des composants multiples intégrés dans  les  réseaux électrique et de gaz naturel
  • Des systèmes complexes de type trigénération (chaleur, froid, électricité), par exemple avec une technologie de pile à combustible ; cette pile pouvant être alimentée en hydrogène via un mini SMR (Steam Methan Reforming) intégré, lui-même alimenté en biométhane.

 

Le défi

Le challenge consiste à proposer des outils de simulation destinés à une optimisation du fonctionnement de ce réseau multi-énergies, voire des scénarios d’optimisation. Les objectifs d’optimisation sont les suivants :

 

  • Minimisation des émissions de CO2, directes ou indirectes
  • Intégration optimale des énergies renouvelables
  • Minimisation des coûts d’approvisionnement, en intégrant des reventes possibles d’énergie au système électrique ainsi que la fourniture de services au système
  • Minimisation des coûts de fonctionnement des installations, en intégrant les impacts des décisions prises sur les coûts de maintenance

 

Tout cela sous contrainte de respect de la sûreté de fonctionnement des installations.

Envie de relever ce défi ?

 

Le calendrier en trois étapes

Kick-off de lancement & dépôt des candidatures
Le 5 Décembre 2017, lors de l’événement puis sur le site internet à partir de 19h

Fin des candidatures
Le 5 février 2018 à 18h

Résultats
Annonce des résultats en fin de plénière le 15 mars 2018